Le Prix Tégo de la Solidarité

Récompenser les initiatives solidaires en cours et à venir

Depuis 2016, l’association Tégo met en lumière les initiatives solidaires au profit de la communauté Défense et Sécurité. Grâce à son prix éponyme, elle met en lumière le formidable engagement des acteurs qui les portent.
PTS

Mettre à l’honneur la solidarité, valeur forte pour l’association Tégo

Engagée pour ceux qui s’engagent, l’association Tégo mobilise toute son expertise pour apporter à la communauté Défense et Sécurité une protection sociale complémentaire adaptée à ses besoins et soutenir toutes les initiatives portant les mêmes valeurs de soutien, de service et d’engagement.

Mis en place il y a 7 ans, le Prix Tégo Solidarité se donne pour mission de soutenir des associations, des personnes ou des démarches en lien direct avec l’entraide. Il peut primer une action déjà en cours ou mettre en avant une initiative naissante, afin de l’encourager.

Trois actions soutenues et récompensées en 2022

L’association Tégo a choisi de décerner trois prix en 2022, afin de soutenir des actions nouvelles et particulières, réalisées en 2021. Trois projets qui méritaient d’être mis en avant aux yeux de la communauté et du grand public :

 

Le Général Vincent Leroi, Président d’ESCALE-Itk, une association qui soutient les blessés psychiques. Elle souhaite aider les vétérans dans leur réhabilitation, grâce à des conseils, de l’écoute, des mises en relation et l’organisation de projets concrets telle l’exposition de photographies « A ceux qui ont donné une part de vie en Afghanistan ».

général vincent leroi

Général Vincent Leroi, Président de l’association Escale-Itk

Accompagner les blessés psychiques dans leur réhabilitation

Retrouvez le portrait de Vincent Leroi

Gérard Sullet est le Président de l’Union Nationale des Personnels et Retraités de la Gendarmerie (UNPRG). Centrée sur la défense des personnels et le soutien de ses adhérents, l’Union Nationale des Personnels à la Retraite de la Gendarmerie (UNPRG) a souhaité renforcer son action solidaire. Pour ce faire, elle a créé des relais de proximité et d’écoute pour venir plus facilement en aide à ses adhérents en difficulté.

Gérard sullet

Gérard Sullet, Président de l’UNPRG

Défense et solidarité sont les deux mots d’ordre de notre association

Retrouvez le portrait de Gérard Sullet

Fabienne Simonpietri est assistante sociale auprès des chasseurs alpins, à Chambery. Cette assistante sociale permet à des conjointes de militaires partis en opération de se retrouver et de se soutenir mutuellement, à travers des ateliers. Pour cela, une équipe paramédicale est à leurs côtés.

fabienne.s

Fabienne S., assistante sociale

Soutenir les conjointes de militaires dans le cadre de départs en opex

Retrouvez le portrait de Fabienne S.

Zoom sur les lauréats des années précédentes. Depuis sa création, le prix Tégo de la Solidarité a déjà soutenu de nombreux projets, portés par des personnes ou des associations.

En 2018, 4 lauréats avaient été récompensés :

L’association AD Augusta accompagne des hommes et des femmes blessés alors qu'ils étaient au service de la Nation, notamment ceux souffrant d’un traumatisme psychique. Elle leur permet de redéfinir leur projet de vie et les accompagne dans leur reconstruction sociale, physique et psychologique. Le prix Tégo récompensait une de leurs nouvelles initiatives : des séminaires d’accompagnement destinés aux proches des militaires atteints de syndromes post-traumatiques.

 

Le président Christophe Combi de l’association “La voile pour se reconstruire” propose à des soldats blessés, des veuves et des orphelins de guerre de naviguer à la voile en Méditerranée et en Bretagne. De véritables bols d’air pur qui doivent contribuer à la reconstruction physique et psychique. Le prix Tégo de la Solidarité a notamment permis à l’association de soutenir ces stages proposés aux blessés.

 

Alpha Diakité, le président de l’association « 30 jours de mer… après ça ira mieux », poursuit le même but que l’association précédente puisqu’elle emmène les blessés de guerre sur un voilier, pour les aider à se réparer. La mer et la pratique de la voile ont aidé 12 blessés à retrouver le goût de la vie dans la rade de Marseille.

 

L’assistante de service social Caroline Barrois-Fontan, œuvrant au sein de l’antenne d’Action Sociale d’Agen. Elle a mis en place des journées de cohésion et d’informations à destination des blessés et de leurs conjoint(e)s. En lien avec l’institution, ils sont dirigés vers les parcours de soin et d’écoute pour faciliter leur réintégration et leur bien-être social, familial et professionnel.

 

 

 

En 2020, le prix Tégo de la Solidarité avait mis en lumière 4 projets:

Christophe Papillon pour l’association « Papillon marche sur l’Antarctique ». Cet ancien sous-officier de l’armée de terre réalise des défis sportifs inhabituels au profit des familles de militaires endeuillées. Après avoir traversé l'Atlantique à la rame, il souhaitait réaliser une expédition en solitaire et à pied sur l’Antarctique, toujours pour sensibiliser le grand public à la cause des veuves et des orphelins de guerre.

 

Le Foyer d’Entraide de la Légion Étrangère accueille au sein du Domaine Capitaine d’Anjou une centaine de légionnaires blessés, âgés ou en situation de précarité. En échange d’une participation financière, de services rendus, elle les aide à vivre dignement et en communauté. Le Prix Tégo de la Solidarité avait permis l’achat d’un scanner spécifique, afin de réaliser sur place un grand nombre d’échographies et d’éviter les voyages vers l’hôpital.

 

La région de Gendarmerie Bretagne et son une équipe de gendarmes constituée pour le raid sportif du Golfe du Morbihan, afin de soutenir des associations ayant un lien avec la situation de handicap d’enfants de militaires de la gendarmerie. Leurs exploits avaient financé l’acquisition de matériel pour transporter plus facilement lors de courses ou de randonnées des enfants en situation de handicap ou des militaires blessés en service.

 

L’association Atelier Cœur de Motard soutient les blessés de l'Armée de terre dans leur reconversion et organise des rassemblements autour de la moto pour collecter des dons. Grâce au Prix Tégo, l’association a pu acheter un véhicule utilitaire équipé du matériel nécessaire à la réalisation d’ateliers de formation en maintenance mécanique.