Elodie, femme de soldat

Assurer son rôle de mère, en tant que femme de militaire

famille militaire

En France, 70 % des militaires vivent en couple. Avec 30 000 départs en opérations chaque année, l’équilibre familial est régulièrement bouleversé, laissant compagne et mère de famille seule pour gérer la vie de tous les jours. Le quotidien peut ainsi devenir vite anxiogène.

"Etre femme de militaire, c’est avoir, la plupart du temps, une vie de mère célibataire."

A 34 ans, Elodie, femme de militaire et mère de deux enfants, a dû apprendre à endosser deux rôles. Un quotidien éloigné de son mari, à devoir prendre en main toute la gestion du foyer, les papiers administratifs, et l’éducation de ses enfants. Une charge psychologique importante, que l’épouse doit surmonter, afin de maintenir l’équilibre familial. Ce quotidien peut être rendu encore plus difficile, lors d’évènements extérieurs, tels que la crise sanitaire ou dans le cas d’un déménagement.

Mariés, et éloignés

 

En se mariant à un militaire, Elodie a dû faire face à la réalité du métier. A savoir, une vie faite d’imprévus. Les départs en mission peuvent arriver à tout moment, sans en connaître longtemps à l’avance la date de départ, ni celle du retour. Une vie qui, certes, ne laisse pas place à la routine, mais qui empêche d’organiser des choses à l’avance.

Au fil des ans, les enfants apprennent à vivre éloignés pendant des mois de leur papa. Quant à Elodie, bien qu’elle sache qu’ils se quittent pour mieux se retrouver, elle doute d’un jour pouvoir s’habituer à cette situation.

Une situation, pas toujours évidente à porter sur ses épaules au quotidien. Entre son travail, et les tâches de la vie quotidienne aux petits imprévus à gérer… Tout en réussissant à avoir un temps de qualité avec ses enfants, tant pour leur éducation, que des moments en famille. L’énergie et le moral, peuvent parfois avoir du mal à suivre.

Dans une période actuelle, quelque peu incertaine, l’inquiétude s’ajoute aux défis de chaque jour, en ayant son mari loin d’elle. Heureusement, pouvant compter sur la solidarité présente au sein du régiment, et de l’institution, Elodie, peut trouver une source de soutien, où puiser sa force au quotidien. Discuter de sa situation, trouver des conseils, et de l’aide en cas de besoin, lui permet de se sentir entourée et épaulée dans sa vie de femme de soldat.

famille
famille

Les départs ne sont jamais évidents pour les familles de soldats. Pour cela, les affectations sont désormais annoncées plusieurs mois en avance, et des services peuvent aider les familles dans ces changements de vie.

Soutenir les conjoints de militaires

 

Afin d’accompagner au mieux les conjoints des militaires, afin qu’ils ne se sentent pas seuls ou dépourvus, différentes mesures ont été prises. Le gouvernement a ainsi mis en place le Plan Famille, auquel s’ajoutent des mesures prises par le commandement. Des mesures ont également été pensées au niveau local, par l’association Tégo. Partant du principe qu’il n’y a pas de soldat fort sans famille heureuse, Florence Parly a mis en place le Plan famille. Avec pour objectif de répondre aux difficultés réelles des militaires et leur famille, ce plan vient les aider pour rendre plus vivable ce schéma de vie si particulier.

Faciliter les démarches administratives et les changements de cadre de vie, informer des mutations 5 mois en amont, améliorer et faciliter les gardes d’enfant… Un plan affiné au fur des années, afin de créer une balance, entre vie de famille et vie militaire.

Un numéro, « Ecoute Défense », est destiné à tous les ayants droits du Minarm et à leur famille. Des psychologues du SSA, sont formés afin de soutenir et conseiller les familles démunies face à l’impact du métier de militaire au sein de leur famille. Un numéro permettant aux familles de se confier, et libérer la parole. Les psychologues, peuvent également, au besoin, orienter vers une prise en charge médico-psychologue.

Apporter un soutien aux adhérents de l’Association a été une priorité lors de la crise du Covid. Un numéro vert a été créé par l’association Tégo, afin d’apporter d’autres conseils et soutien, de la part de psychologues, et ce 24h/24 et 7j/7. L’Association, a par ailleurs décidé de maintenir cette aide, même au-delà de la crise sanitaire.

L’association Tégo, a également créé un service d’entraide. Celui-ci, peut aider toute personne en demande, avec la mise en œuvre des garanties d’assistance, liées aux contrats auxquels ils ont souscrit. Avec les services mis en place par l’association Tégo, Elodie, ainsi que les autres conjoints de militaires peuvent trouver un soutien, afin de garder la tête hors de l’eau dans leur quotidien.

Découvrez nos autres articles