Contrat de prévoyance : les risques couverts

en cas d'invalidité
07 février 2022

Vous protéger en cas d’accident, de maladie, d’invalidité ou de décès

Vous exercez un métier à risque : militaire, gendarme, pompier, policier... Un contrat de prévoyance classique ne vous protègera pas contre tous les risques. Pour être certain d’être bien protégé, souscrire une prévoyance prenant en compte les spécificités de vos activités est indispensable, pour vous comme pour vos proches.

Votre métier nécessite une protection spécifique

Votre activité professionnelle et votre engagement dans la mission vous exposent à des risques importants que les contrats de prévoyance classiques ne couvrent pas. C’est pourquoi souscrire une prévoyance spécifique, qui n’exclut pas ces risques, est primordial : elle vous apporte à vous et à vos proches une protection qui vous couvre quelles que soient les circonstances et les causes de la maladie ou de l’accident qui vous touche.

La prévoyance vous couvre en toute circonstance

En cas de maladie ou d’accident lié à votre vie privée, la caisse d’assurance maladie, ou la Caisse nationale militaire de sécurité sociale (CNMSS), couvre vos frais de santé et vous verse des indemnités pour compenser la perte de salaire pendant une durée limitée. En cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle, et parce que la responsabilité de votre employeur est engagée, le niveau d’indemnisation sera plus important mais restera limité dans le temps. Souscrire un contrat de prévoyance spécifique permet de garantir vos ressources financières, quel que soit le risque auquel vous êtes confronté. Les conséquences d’un accident ou d’une maladie peuvent entraîner une invalidité, temporaire ou permanente, partielle ou totale. Si vous ne pouvez reprendre une activité professionnelle, votre contrat vous permet de percevoir des indemnités ou un capital pour y faire face.

Conseil de l'expert

Conseil de l'expert

Option ”Spéciale Mission

Certains contrats de prévoyance vous proposent une option « Spéciale Mission ». Si vous partez en opération extérieure (Opex), intérieure (Opint ) ou en mission de courte durée (MCD), cette option vous permet de prendre en considération les risques accrus liés à la mission et de vous assurer qu’une perte de revenus totale ou partielle soit bien compensée.

Questions fréquentes sur le sujet

Que se passe-t-il en cas de décès de l’assuré ?

En cas de décès suite à une maladie ou à un accident, un capital est versé au(x) bénéficiaire(s) que vous aurez désigné(s). Il varie selon le niveau de garantie souscrit et permet à vos proches de…

En cas de décès suite à une maladie ou à un accident, un capital est versé au(x) bénéficiaire(s) que vous aurez désigné(s). Il varie selon le niveau de garantie souscrit et permet à vos proches de faire face financièrement aux conséquences de votre décès. Ainsi, ce capital permet de préserver l’avenir de votre famille.

Quelle garantie en cas d’invalidité ?

Que vous soyez en mission sur le territoire national ou à l’étranger, que vous soyez en service ou hors service, votre contrat de prévoyance ne fait pas de distinction et vous indemnise selon les…

Que vous soyez en mission sur le territoire national ou à l’étranger, que vous soyez en service ou hors service, votre contrat de prévoyance ne fait pas de distinction et vous indemnise selon les conditions souscrites au contrat. Vous êtes protégé quels que soient les circonstances et le poids des conséquences (équipement spécifique, prothèse, adaptation de votre environnement, assistance à domicile,etc.) Pour ne pas devenir une charge pour vos proches, les frais engagés seront compensés par votre contrat de prévoyance.

Je me protège en cas d’invalidité ou de décès Offres partenaires associées Je me protège en cas d’invalidité ou de décès
  • Objectif Prévoyance
  • Opération Prévoyance Décès Invalidité
  • Assurance Vie Entière
  • Opération Prévoyance Accident
En savoir plus
Service associé
Accompagner en cas d’aléa de la vie
accompagnement
Accompagner en cas d’aléa de la vie

Lorsqu’un accident de la vie survient, l’équilibre du foyer peut être fortement déstabilisé et nécessite un soutien adapté à chaque situation.

Complémentaire santé : 15 € par mois pris en charge
Article Complémentaire santé : 15 € par mois pris en charge
famille en consultation
Dès le 1er janvier 2022, la prise en charge partielle de la complémentaire santé des agents civils et militaires de l’Etat permettra le remboursement…
Lire l'article
Comprendre autrement
Contrats de prévoyance : tenez-les à jour !
Danse de mariage
Contrats de prévoyance : tenez-les à jour ! En savoir plus