L’opération Daguet, ce qui a changé dans l'armée

Le 19 octobre 2021, a eu lieu à l’Hôtel national des Invalides la commémoration du 30e anniversaire de l’opération Daguet.

Cette cérémonie souligne l’engagement militaire de la France durant la guerre du Golfe, un conflit qui a eu un impact retentissant dans le mode de fonctionnement des armées. L’association Tégo et ses membres ont tenu à rendre hommage à l’ensemble des militaires investis durant cette guerre.
opération daguet

Un conflit majeur

En août 1990, l’armée irakienne de Saddam Hussein envahit son voisin du Golfe, le Koweït. Le même mois, plusieurs bâtiments de la Marine nationale française sont envoyés sur place en vue d’acheminer une force aéromobile. Le 15 septembre, suite à la violation de la résidence de l’ambassadeur de France à Koweït City par l’armée irakienne, l’opération Daguet est déclenchée. Le Conseil de sécurité autorise l’intervention des forces armées étrangères si l’armée irakienne ne se retire pas avant le 15 janvier 1991. Devant le refus de Saddam Hussein, c’est le début d’une guerre qui durera jusqu'au 28 février 1991. Ce conflit rassembla dans la région du golfe arabo-persique près de 16 000 militaires français au sein d’une coalition internationale rassemblant plus de 700 000 hommes. En plus, 66 avions ont été déployés et de nombreux bâtiments de la Marine pour des missions de soutien ont été mobilisés. C’est durant cette opération que les forces françaises utilisent pour la première fois leur propre camouflage, le « Camouflage Daguet », ancienne variante du « Camouflage Centre-Europe ».

 

Une organisation militaire en permutation

Les enseignements tirés de cette guerre ont été multiples. Pour la première fois, il est décidé de ne déployer que des soldats professionnels et quelques conscrits volontaires. Cette professionnalisation sonnera en partie le glas du service militaire. En second, elle a conduit la France à repenser l’ensemble de l’organisation et de l’équipement des armées afin qu’elles soient adaptées à des conflits extérieurs et en coalition. De fait, s’ensuivra une transformation de la formation et de l’enseignement militaire supérieur. De nombreux organismes interarmées et ministériels ont également été créés, tels que la Direction du renseignement militaire, le Commandement des opérations spéciales et la Délégation aux affaires stratégiques (de nos jours nommée la Direction générale des relations internationales et de la stratégie).

Je me protège en cas d’invalidité ou de décès Offres partenaires associées Je me protège en cas d’invalidité ou de décès
  • Objectif Prévoyance
  • Opération Prévoyance Décès Invalidité
  • Assurance Vie Entière
  • Opération Prévoyance Accident
En savoir plus
Articles sur le même thème
Donner son sang, un acte citoyen
don du sang
18 juillet 2022

Donner son sang, un acte citoyen

Comme chaque année, le 14 juillet 2022 a été l’occasion de se mobiliser pour une collecte de sang exceptionnelle en faveur des armées. Cet événement s’est une fois encore tenu à l’Hôtel National des Invalide. Il avait notamment pour parrain Fabien Lamirault, pongiste handisport et membre de l’Armée des champions.

Exposition d'Elo de la Ruë du Can
elo de la rue du can
22 février 2022

Exposition d'Elo de la Ruë du Can

Le 2 février et durant plus d’un mois s’est déroulée l’exposition « Nos champs de bataille » à l’Institution nationale des Invalides. À travers une série de portraits tirée de leur ouvrage, la dessinatrice Elo de la Ruë du Can et l’écrivain Christophe Mory retracent leur séjour en convalescence au sein de l’INI.

  • Donner son sang, un acte citoyen
    don du sang
    18 juillet 2022

    Donner son sang, un acte citoyen

    Comme chaque année, le 14 juillet 2022 a été l’occasion de se mobiliser pour une collecte de sang exceptionnelle en faveur des armées. Cet événement s’est une fois encore tenu à l’Hôtel National des Invalide. Il avait notamment pour parrain Fabien Lamirault, pongiste handisport et membre de l’Armée des champions.

  • Exposition d'Elo de la Ruë du Can
    elo de la rue du can
    22 février 2022

    Exposition d'Elo de la Ruë du Can

    Le 2 février et durant plus d’un mois s’est déroulée l’exposition « Nos champs de bataille » à l’Institution nationale des Invalides. À travers une série de portraits tirée de leur ouvrage, la dessinatrice Elo de la Ruë du Can et l’écrivain Christophe Mory retracent leur séjour en convalescence au sein de l’INI.

Services associés
Aléas de la vie : l’Entraide Tégo agit
aide
Aléas de la vie : l’Entraide Tégo agit

La perte d’autonomie d’un proche, le handicap, la maladie ou un accident de la vie entraînent des bouleversements qui nécessitent un soutien adapté.