Accidents domestiques : inhalation de monoxyde de carbone

Intoxications au monoxyde de carbone
04 octobre 2021

Gare aux intoxications au monoxyde de carbone !

L’inhalation de monoxyde de carbone peut être mortelle. Or, ce gaz est produit notamment par une mauvaise utilisation de certains équipements de la maison. Tégo fait le point sur les précautions à prendre pour éviter tout accident.

1 - L’enjeu : le monoxyde de carbone, un gaz incolore, inodore… et dangereux

Les chaudières (à bois, charbon, gaz ou au fioul), les chauffe-eaux, les inserts de cheminées, les poêles, les cuisinières, les moteurs automobiles dans les garages, les groupes électrogènes, les appareils type brasero ouvert, les appareils de chauffage mobiles propane, butane et les chaudières de fortune sont autant d’équipements pouvant être des sources potentielles de CO.

Or, le monoxyde de carbone, gaz incolore, inodore, non-irritant et indétectable est très dangereux en cas d’inhalation.

L’intoxication au monoxyde de carbone peut être aigüe, entraînant vertiges, perte de connaissance, impotence musculaire, voire coma ou décès. L’intoxication peut aussi être chronique. Les symptômes sont alors les maux de tête, la nausée, la confusion mentale. L’intoxication chronique est difficilement détectable, et peut entraîner des troubles cardiaques ou respiratoires. Elle est aujourd’hui suspectée de perturber le développement cérébral des enfants, et notamment leur fonctionnement intellectuel.

2 - L’objectif : sachez éviter les combustions toxiques

Il est donc essentiel de se prémunir contre tout risque d’absorption de monoxyde de carbone.

Les causes d’accidents liés au monoxyde de carbone peuvent être multiples :

  • Mauvaise évacuation des produits de combustion (conduit de fumée obstrué ou mal dimensionné) ;
  • Absence de ventilation dans une pièce où est installé un appareil source de combustion ;
  • Défaut d’entretien des appareils de chauffage et de production d’eau chaude ;
  • Vétusté des équipements ;
  • Mauvaise utilisation des machines ;
  • Incompatibilité des différentes installations présentes dans un même logement.

3 - En pratique : dix conseils pour prévenir les accidents

Pour éviter tout accident, veillez à respecter des consignes simples.

  1. Entretenez en début d’hiver votre chaudière par un professionnel qualifié.
  2. Préservez le bon état de votre conduit de cheminée. Un ramonage annuel est conseillé.
  3. Vérifiez la bonne évacuation des fumées à l’extérieur de votre immeuble.
  4. Servez-vous de vos équipements conformément aux recommandations d’utilisation.
  5. Assurez-vous que les appareils neufs fonctionnant au gaz naturel présentent le marquage CE ou NF GAZ Sélection pour certains appareils de cuisson haut de gamme.
  6. N’utilisez les petits chauffe-eaux sans évacuation de fumées que de façon intermittente et pour une durée très limitée. Ils doivent être installés dans une pièce suffisamment grande et aérée. Il convient d’aérer la pièce 10 min par jour.
  7. N’installez aucune hotte raccordée à l’extérieur dans une pièce où se trouve également un appareil raccordé à un conduit de fumée. Préférez une hotte à recyclage d’air. Faites appel à un installateur agréé.
  8. En cas d’installation collective dans votre immeuble d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC), veillez à ce que le gestionnaire fasse effectuer l’entretien et les vérifications des dispositifs de sécurité individuels et collectifs.
  9. Nettoyez régulièrement les brûleurs de votre cuisinière à gaz. Une flamme bien réglée ne doit pas noircir le fond des casseroles.
  10. Prenez conseil auprès de professionnels qualifiés. Et lisez attentivement les notices d’utilisation et d’entretien de vos appareils.

En cas de suspicion, contacter immédiatement les numéros d’urgence 17, 18, 112.

Une intoxication importante peut conduire au coma ou la mort en quelques minutes

Je me protéger en cas d'accident Offres partenaires associées Je me protéger en cas d'accident
  • Protection Accident Tégo
En savoir plus
Service associé
Accompagner en cas d’aléa de la vie
accompagnement
Accompagner en cas d’aléa de la vie

Lorsqu’un accident de la vie survient, l’équilibre du foyer peut être fortement déstabilisé et nécessite un soutien adapté à chaque situation.

Comprendre autrement
Accidents de piscine : la prévention, première barrière contre la noyade d’enfants
Piscine
Accidents de piscine : la prévention, première barrière contre la noyade d’enfants En savoir plus
Accidents domestiques : célébrez les fêtes de fin d’année l’esprit tranquille !
Accidents domestiques : célébrez les fêtes de fin d’année l’esprit tranquille !
Accidents domestiques : célébrez les fêtes de fin d’année l’esprit tranquille ! En savoir plus
Prévenir l’incendie domestique en 4 étapes
Incendie domestique
Prévenir l’incendie domestique en 4 étapes En savoir plus
  • Accidents de piscine : la prévention, première barrière contre la noyade d’enfants
    Piscine
    03 octobre 2021

    Accidents de piscine : la prévention, première barrière contre la noyade d’enfants

    Chaque année en France, 50 enfants de moins de 13 ans meurent noyés, dont la moitié (généralement âgés de moins de 6 ans) dans des piscines privées. Un manque de surveillance est relevé dans 1 noyade sur 2. Des drames évitables grâce à des mesures de prévention de bon sens et à la mise en place de dispositifs de protection efficaces. Objectif : permettre à chacun de profiter des joies de la piscine, sans risque.